Catégories
Ailleurs Iran

Un soir à Ispahan – des ponts, des fleurs et la douceur de vivre.

Première soirée à Ispahan et découverte de la « perle de l’orient » en longeant le Zayandeh Roud la grande rivière qui coupe la ville en 2. Il y a 3 ponts à arcades qui joignent les 2 rives d’Ispahan. Les berges sont aménagées en promenade où se retrouvent les ispahanais le soir. Le plus difficile à retranscrire par écrit est

le parfum des rives où se mêlent les senteurs de roses et de jasmin qui fleurissent les levées.

Un des ponts, celui du milieu, des muni de 2 cafés où l’on sert un assortiment de boissons et de mets traditionnels ainsi (hélas ?) que des pizzas et autre nourriture plus standard. Le thé au safran est un délice, mais on peut aussi goûter le douch qui est une sorte de lait fermenté salé et épicé. Des alcôves sont équipées de tapis et on peut manger et boire au sol. Dans la semi-pénombre les voiles des femmes tombent et les plus audacieuses fument même.

En reprenant le chemin vers le 3ème pont, le plus grand et le plus ancien, j’ai observé des familles réunies sur de grands tapis et qui partagent le repas de la rupture du jeune. Par chance j’ai vu Ispahan en période de ramadan et pu ressentir l’ambiance festive, familiale de ce repas particulier. Des enfants courent partout et les rires sont nombreux tout autour. Dans chaque arcade de ce 3ème pont des groupes de 20 à 30 personnes sont réunis et célèbrent leur repas du soir en partageant les plats amenés. Ils chantent, tapent des mains pour accompagner les chanteurs. Une ambiance de fête assez inouïe, et en tous cas que je n’avais jamais connue auparavant. J’ai même été invité à m’assoir avec un groupe qui m’a fait une place d’honneur, m’a donné de la pastèque et des pâtisseries orientales. J’ai chanté en farsi avec eux (seulement les refrains), ils m’ont même donné le micro. Ils ont demandé à voir des photos de la Suisse… C’est drôle j’avais l’impression de faire partie de la famille. La gentillesse, le sourire, la joie de vivre et la convivialité des perses est totalement incroyable et unique.

A bientôt.

Par baichette

Passionné de voyages, photos avec un téléphone et de vente.

2 réponses sur « Un soir à Ispahan – des ponts, des fleurs et la douceur de vivre. »

Et voici encore un article que j’ai pris plaisir à lire, au travers de ces lignes je me suis aussi retrouvé dans cette ambiance festive. C’est un article qui fait vibrer le lecteur d’où se dégage une impression d’y être ou tout au moins de partager le plaisir de ces si jolies lignes. Merci Baichette. Amitiés.

Laisser un commentaire, c’est sympa et motivant Annuler la réponse.