Catégories
Ailleurs USA

Donald Trump fait son premier discours sur l’Etat de l’Union lorsque j’arrive aux USA

C’est mon premier voyage professionnel aux USA. Toujours pour l’empire du mal : les imprimeurs de paquets de cigarettes.

Mes premières impressions sont très positives.

Dans les aéroports il y a beaucoup de gens qui renseignent les passagers un peu perdus comme on peut l’être dans un aéroport type Chicago après 9 heures de vol et que l’on cherche sa correspondance. C’est plutôt pratique et efficace. Les douaniers et personnes en charge du contrôle des passeports ou des bagages sont souriants et non avares de « Hi ! How are you doing ?». Si on est bousculé par un autre passager, les gens s’excusent sincèrement. Très respectueux.

Une chose particulièrement bien vue dans les aéroports : la liste des vols est classée par ordre alphabétique de destination. Partout ailleurs dans le monde (du moins de ce que j’ai vu du monde) c’est par horaire. C’est tellement plus simple dans un aéroport où il y a 5 ou 6 écrans côte à côte les gens se répartissent par ordre alphabétique. Lorsque c’est classé par horaires, on a toutes les chances de voir tous les passagers intéressés au même moment par le même écran : bousculades, énervement…

A mon arrivée à l’hôtel la réceptionniste s’est présentée « Hello, I am Cynthia and I am here to help you having a nice time with us ». Là également je n’ai pas du tout eu l’impression que c’était surjoué. A peine installé je me suis aperçu que j’avais oublié tous mes câbles pour recharger mes appareils électroniques. Ils n’en avaient pas de disponibles mais en 2 minutes j’étais dans la navette aéroport qui m’a conduit dans un 7-Eleven encore (ouvert à minuit) où j’ai pu me dépanner. Problème résolu en moins d’un quart d’heure avec des gens souriants et agréables.

Au petit déjeuner ce matin, pareil les personnes en charge se sont vraiment montrées agréables de façon très naturelle.

On verra lorsque je serai celui qui sollicite, ce que sera le niveau d’attente des clients. Je serai vite fixé car je pars en clientèle à Richmond Virginia : région de production du tabac où les imprimeurs de paquets de cigarettes sont logiquement localisés.

Une vue aérienne de Chicago:

Par baichette

Passionné de voyages, photos avec un téléphone et de vente.

2 réponses sur « Donald Trump fait son premier discours sur l’Etat de l’Union lorsque j’arrive aux USA »

Très jolie photo.
American kindness alors? M’ amène à m’ interroger sur ce qui fait qu’ un peuple -prudence avec ce terme -/ parlons alors de culture est plus ou moins ouverte, prête au ‘commerce’ avec les autres.

Laisser un commentaire, c’est sympa et motivant Annuler la réponse.