Catégories
Ailleurs Pologne Tendances

Cracovie, Lodz et Varsovie en 2 jours – Sandales ET chaussettes

C’est intéressant la Pologne, en quelques années on est passé d’un pays connu pour ses pratiques de dumping social, de mauvaise qualité à un pays industrialisé où le niveau de vie s’est considérablement accru. Au cours de ce bref (et fatigant) voyage, j’ai vu des usines hypermodernes, rencontré des gens motivés et fiers de montrer qu’ils sont au niveau en comparaison avec l’industrie de l’Ouest de l’Europe. Ils n’hésitent pas à dire qu’en termes de sécurité et certains aspects de qualité ils sont meilleurs. En tout cas c’est certain qu’ils font des efforts.

Les polonais sont réputés pour être débrouillards. Il est vrai que leur histoire a été secouée de nombreux cahots. La Pologne a même cessé d’exister pendant un temps, ses territoires ont été absorbés par l’Allemagne, la Russie et l’empire Austro-Hongrois.

Mon collègue m’a un peu parlé de la période communiste. Cette époque s’est terminée il y a moins de 30 ans, ne l’oublions pas. En ce temps-là la plupart des gens gagnaient le même salaire, la monnaie ne valait rien et le « jeu » consistait à se procurer des Deutschemarks ou mieux des Dollars. Comme la monnaie ne valait rien l’économie parallèle était basée sur le troc. Les gens recevaient des tickets de rationnement en fonction du nombre de personnes de la famille. Il y avait des tickets pour tout ; le pain, les fruits et légumes, la viande, la vodka. Donc ceux qui ne buvaient pas troquaient leurs tickets de vodka contre d’autres denrées.

On pouvait aussi troquer d’autres choses comme des champignons, des réparations mécaniques…. Dans les entreprises que l’on travaille durement ou pas, le salaire tombait. Donc la productivité était au plus bas et la qualité encore au-dessous. En revanche celui qui travaillait dans une briqueterie, détournait peu-à-peu des briques pour construire sa maison et ensuite celle de ses voisins ou amis.

Pour avoir une télévision couleur, il fallait s’inscrire et passer tous les jours signer une liste au magasin pour recevoir au bout de 3 à 6 mois un téléviseur de marque russe, modèle unique et imposé…. Paradoxe du système socialiste il y avait des magasins réservés les « Peweks » où l’on trouvait de tout. En revanche il fallait payer en Dollars. Les meilleurs « Peweks » étaient réservés aux dignitaires du parti, mais il en existait pour ceux qui travaillaient dans les mines, les soldats…. Ainsi que quelques autres catégories.

Bref ils sont débrouillards les polonais car ce sont eux qui s’en sortaient le mieux parmi les pays dépendant de Moscou et ce sont eux qui ont fait tomber le système communiste les premiers.

Je suis très positif, d’autant plus que les perspectives pour mes affaires sont plutôt bonnes. Cependant je vais quand même me moquer un peu. On a souvent tendance à prétendre que le port de la sandale avec des chaussettes est une marque des peuples germaniques. En fait il n’en n’est rien : c’est une pratique polonaise. Impressionnant le nombre de sandales/chaussettes, la proportion est bien plus importante qu’en Allemagne, Autriche ou Suisse.

Par baichette

Passionné de voyages, photos avec un téléphone et de vente.

Laisser un commentaire, c’est sympa et motivant Annuler la réponse.